Vendredi 27 novembre 2020

Caen soigne son patrimoine médiéval

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 mars 2005 - 200 mots

CAEN - La ville de Caen a entrepris de restaurer son château, une des plus vastes enceintes médiévales d’Europe.

Construit au XIe siècle par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et roi d’Angleterre, le château se situe aujourd’hui au cœur de la ville, sur plus de 5 hectares. Une première phase de travaux, d’un montant de 17 millions d’euros, ouverte en mars 2004 et devant s’achever fin 2006, prévoit un parcours piéton entre les principaux éléments du site : les vestiges du palais de Guillaume le Conquérant, l’église Saint-Georges, le Musée de Normandie, le Musée des beaux-arts, un nouveau belvédère surplombant les vestiges du donjon, et la salle dite « de l’Échiquier », qui sera réaménagée. La restauration et la mise en sécurité du rempart nord-ouest font aussi partie de cette première phase, qui a conduit à la réouverture d’une carrière de pierre de Caen, matériau utilisé pour la construction de la forteresse. Des salles d’expositions temporaires, ainsi que des espaces de conservation et d’études gérées par le Musée de Normandie seront en outre aménagés. Dans un deuxième temps, le chemin de ronde sera rendu accessible au public, la porte des Champs sera restaurée et l’église Saint-Georges retrouvera un clocher. L’opération devrait prendre fin en 2012.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°210 du 4 mars 2005, avec le titre suivant : Caen soigne son patrimoine médiéval

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque