Dimanche 21 octobre 2018

Parlement écossais : litige autour d’une sculpture

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 avril 2008 - 194 mots

EDIMBOURG (UK) [18-04-08]- Litige entre les parlementaires écossais et la commission attachée aux arts à propos de la sélection d’une oeuvre installée devant le nouveau Parlement.

Le Parlement écossais devait se doter d’une sculpture devant la façade extérieure du bâtiment. La commission attachée aux arts dont le travail consiste à enrichir la collection du parlement, avait pour mission de sélectionner un artiste écossais pour le projet. La commission avait retenu cinq artistes contemporains dont le travail était susceptible de valoriser la collection d’art. Néanmoins, lors des dernières élections, une sculpture de Ronald Rae a été installée à l’initiative des parlementaires en passant outre les prérogatives de la commission.

Richard Calvocoressi, directeur de la Fondation Henry Moore et l’artiste Alison Watt ont démissionné de leurs fonctions au sein de la commission dénonçant l’exploitation à des fins politiques de l’art. Richard Calvocoressi dénonce le choix de la sculpture, le Lion d’Ecosse, qui n’aurait pas sa place devant le parlement. L’œuvre, qu’il juge rustique, aurait été préférée pour sa portée symbolique glorifiant le peuple écossais. Dénonçant un détournement de l’art à des fins politiques, R. Calvocasseri et Alison Watt ont préféré quitter leurs fonctions. (source The Observer)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque