Mercredi 12 décembre 2018

Park West Gallery perd son procès en diffamation contre la Fine Art Registry

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 avril 2010 - 375 mots

DETROIT (ETATS-UNIS) [27.04.10] – Le jury de la Cour fédérale du Michigan s’est prononcé en faveur de la Fine Art Registry dans le procès pour diffamation intenté par la maison de vente Park West Gallery.

Le jury a rendu son verdict à l’unanimité en faveur de la Fine Art Registry (FAR), une société américaine d’enregistrement d’œuvres d’art, installée à Phoenix en Arizona dans un procès pour diffamation qui l’opposait à la Park West Gallery, une galerie d’art américaine qui organise des ventes aux enchères sur de nombreux paquebots, selon The Detroit News.

La poursuite fait suite à la publication en 2007 sur le site de la FAR d’une série de rapports et de déclarations critiques provenant de clients de la Park West Gallery pour fraude sur la valeur et l’authenticité de nombreuses pièces vendues par la galerie lors de ses ventes aux enchères sur les navires de croisière. L’avocat de la Park West Gallery avait demandé une indemnité de 46 millions de dollars pour diffamation contre la FAR en 2008.

Depuis 2007, la galerie est soupçonnée d’avoir vendu des tableaux à des prix plus élevés que ceux du marché à des clients de paquebots de croisière, moins connaisseurs en art que ceux qui fréquentent les ventes aux enchères traditionnelles. La galerie aurait aussi vendu des lithographies de grands artistes comme Chagall ou Dali avec de fausses signatures.

Après six semaines de procès, le jury qui s’est appuyé sur les plaidoyers des avocats et les rapports d’experts qui ont appuyé les allégations des acheteurs lésés a ordonné à la Park West Gallery de verser 500 000 dollars de dommages et intérêts à la FAR.

Teresa Francs, la PDG de la FAR a manifesté sa satisfaction face au verdict du jury. De son côté, Albert Scaglione, PDG et fondateur de la Park West Gallery parle de « démantèlement » et même de « cyberterrorisme » qui ont conduit à la ruine d’une « excellente réputation » bâtie depuis 40 ans – la galerie a été créée en 1969. Selon le journal, Park West Gallery devrait faire appel.

Dans le cadre des accusations pour fraude sur l’authenticité des œuvres et pour avoir vendu des œuvres à des prix trop élevés, la galerie fait encore l’objet de huit poursuites de la part d’acheteurs.

Légende photo

Un paquebot quittant Helsinki - Photographe Antti Havukainen - Licence Creative Commons 2.5 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque