Vendredi 22 novembre 2019

Paris Photo, l’Amérique dans les gènes

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 10 octobre 2013 - 307 mots

Quand Jean-Daniel Compain, de Reed, eut l’opportunité de racheter Paris Photo à Rik Gadella son créateur, il avança deux arguments pour convaincre ses supérieurs réticents face aux volumes d’affaires d’un marché en deçà de celui de l’art contemporain. « C’est un marché qui va croître et qui confortera la position du groupe sur le marché de l’art. »

S’il ne se trompait pas, il lui a fallu cependant patienter avant d’avoir leur accord et pouvoir acquérir Paris Photo qui, bien avant son installation au Grand Palais en 2010, s’était imposée comme « la » grande foire photo au monde, sans rivale, courue autant par les collectionneurs et les conservateurs du monde entier, Américains notamment.

Une succession d’échecs

Le regard tourné vers l’Amérique, Paris Photo l’a inscrit dès son acte de naissance, en 1998, lorsque Rik Gadella, soutenu par le galeriste américain Harry Lunn, a convaincu les grandes galeries américaines de participer à la foire française, alors la seule et unique consacrée au médium avec l’AIPAD à New York. Absorbé par Reed Expositions, Paris Photo fut également tenté très tôt de s’implanter outre-Atlantique. À New York d’abord où l’installation a échoué puis à Los Angeles dès 2005. Ce fut finalement le rachat de Photo London début 2007 qui se conclut. Investissement trop limité, mauvais timing et choix du lieu trop excentré : Reed ne réitéra pas l’année suivante. « Nous n’y avons pas cru », reconnaît aujourd’hui Jean-Daniel Compain. Le lancement dans l’un des studios de la Paramount de Paris Photo Los Angeles en avril 2012, sous la direction de Julien Frydman, directeur de Paris Photo, a consacré toutefois la stratégie de marque engagée véritablement par ses dirigeants depuis l’installation de la foire au Grand Palais. Stratégie désormais soutenue par un site Internet entièrement repensé et relooké afin d’occuper le terrain toute l’année en apportant contenu et services.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°662 du 1 novembre 2013, avec le titre suivant : Paris Photo, l’Amérique dans les gènes

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque