Vendredi 14 décembre 2018

Palmyre : les nouvelles destructions sont une "vraie tragédie", selon le Kremlin

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 23 janvier 2017 - 287 mots

MOSCOU (RUSSIE) [20.01.17] - Les nouvelles destructions de trésors antiques par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) à Palmyre, ville du centre de la Syrie qu'il avait reprise au régime en décembre, sont une \"vraie tragédie\", a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"Ce qui se passe (à Palmyre) est une vraie tragédie du point de vue de l'héritage culturel et historique mondial", a-t-il déclaré à des journalistes, regrettant que "les actions barbares se poursuivent". "D'après ce que nous savons, les forces syriennes n'ont pas abandonné leurs plans pour libérer cette ville des terroristes", a précisé le porte-parole de Vladimir Poutine.

Interrogé sur l'action des militaires russes aux côtés des troupes syriennes, Dmitri Peskov a ajouté que "les forces russes continuent d'aider les Syriens dans la lutte contre le terrorisme". Un peu plus tôt, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait pour sa part indiqué au cours d'une conférence de presse avec son homologue kazakh Kaïrat Abdrakhmanov ne pas savoir "à quel point ces informations sont vraies". "Que dire? Les barbares sont des barbares. Cette idéologie et ces pratiques sont absolument inacceptables pour la civilisation moderne", a-t-il ajouté.

Selon les autorités syriennes, qui citent des sources locales, les jihadistes de l'EI ont détruit le tétrapyle, un monument de 16 colonnes érigé à la fin du 3ème siècle. Ils ont aussi détruit le théâtre romain datant du première siècle de notre ère.

Lors de sa première occupation de la ville, de mai 2015 à mars 2016, l'EI l'avait utilisé pour des exécutions publiques. C'est aussi dans ce théâtre que l'armée russe avait organisé un concert de musique symphonique en mai 2016, quelques semaines après la reprise de la ville par les troupes syriennes.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque