OTAN en emporte les bouddhas de Bâmyân

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 mai 2008

KABOUL [AFGHANISTAN] (06-05-08) - Jeudi 1er mai à Bâmyân, des troupes de l’OTAN ont procédé à une explosion « contrôlée » à proximité des bouddhas causant pourtant des dégâts à l’une des statues.

Les forces de l’OTAN présentes sur le site de Bâmyân, en Afghanistan, ont endommagé un bouddha et une partie du mur historique. Des troupes néo-zélandaises et des artificiers de l’ONU spécialisés dans le désamorçage d’armes procèdaient à des opérations visant à neutraliser les vieilles munitions et mines anti-personnelles encore présentes sur le site. Une explosion « contrôlée » a cependant touché un bouddha de 38 mètres de haut et le mur en encerclant un autre.

Najibullah Harar, chef du département de la culture et de l'information de la province de Bamiyan, a rappelé que l’explosion a été menée en infraction « aux normes de protection du patrimoine historique ». Le paysage culturel et les vestiges archéologiques de Bâmyân ont été classés au patrimoine mondial et inscrits sur la liste du patrimoine mondial en péril en 2003. Depuis, des travaux et projets de conservation du site étaient menés en coopération entre les autorités afghanes et l’UNESCO.

Le site se compose de plusieurs ensembles monastiques et de sanctuaires bouddhistes illustrant les développements artistiques et religieux dans l’ancienne Bactriane. La destruction de deux bouddhas debout par les Talibans, en 2001, avait ébranlé la communauté internationale. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque