Mercredi 29 septembre 2021

Politique

Éditorial

Les Régions s'investissent de plus en plus dans la culture

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 23 juin 2021 - 369 mots

Territoires. Parmi les raisons qui pourraient expliquer le fort taux d’abstention au premier tour des élections régionales, on évoque souvent la faible connaissance des Français s’agissant des attributions des Régions.

L'Abbaye de Fontevraud © Sébastien Gaudard
L'Abbaye de Fontevraud
© Sébastien Gaudard

Beaucoup d’entre elles sont partagées avec les autres collectivités territoriales, de sorte que les citoyens ont du mal à savoir qui fait quoi. C’est le cas de la culture. Pourtant les Régions disposent depuis bien longtemps d’équipements en propre, les biens nommés Fonds régionaux d’art contemporain (Frac). Mais les Frac – qui ne sont vraiment connus que par une faible partie de la population – sont loin de figurer dans les préoccupations des électeurs.

Pourtant, les choses pourraient changer un peu. Les présidents de Région ont compris que porter un discours sur la culture, plus ou moins étayé par des programmes concrets, ne pouvait que faire du bien à leur image. La plupart ont organisé des Schémas d’orientation pour les arts visuels, plus connus – encore que… – sous leur acronyme Sodavi, l’occasion de réunir tous les acteurs de la filière art contemporain, de faire un diagnostic sur leur situation et de dresser des perspectives de politiques de soutien. Certains ont versé des aides aux artistes pendant la crise du Covid.

D’autres ont bâti des musées, à l’instar de la Région des Pays de la Loire qui a porté à bout de bras le récent Musée d’art moderne de Fontevraud, des Hauts-de-France avec l’Institut pour la photographie de Lille ou de l’Occitanie qui vient d’ouvrir le Musée Narbo Via auquel nous consacrons notre une. Il faut d’ailleurs mentionner le volontarisme culturel de Georges Frêche (décédé en 2010), pour « sa » Région Languedoc-Roussillon dont le Musée d’art contemporain de Sérignan est l’un des témoignages.

Tout cela commence à se traduire dans les chiffres. Les Régions ont dépensé près de 800 millions d’euros pour la culture en 2014 (derniers chiffres publiés par le ministère). C’est huit fois moins que les communes et trois fois moins que l’État, mais ce n’est pas négligeable. Il est fort probable qu’à l’avenir les Régions jouent un peu moins le rôle de financeurs de projets montés par d’autres et soient davantage à l’initiative de festivals, musées, scènes musicales ou théâtrales dont leurs administrés leur attribueront les mérites.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°570 du 25 juin 2021, avec le titre suivant : Les Régions et la culture

Tous les articles dans Opinion

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque