Vendredi 28 février 2020

Olafur Eliasson à Versailles pour l’été 2016

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 28 janvier 2016 - 371 mots

VERSAILLES [28.01.15] – L’artiste dano-islandais a été invité à prendre la suite d’Anish Kapoor et exposer ses œuvres au Château de Versailles de juin à novembre 2016. Une annonce très tardive.

Après Anish Kapoor l’année dernière, c’est l’artiste Olafur Eliasson qui a été choisi par le Château de Versailles pour y exposer ses œuvres de juin à novembre 2016. Le commissariat est assuré par Alfred Pacquement, en charge de ces expositions depuis 2013.

« Je suis enthousiasmé de travailler dans un lieu aussi emblématique que Versailles. Le Château et ses Jardins sont si riches de sens et d’histoire, de politique, de rêve, de vision, c’est un défi exaltant de créer une intervention artistique qui modifie le sentiment des visiteurs et offre un point de vue contemporain sur cet héritage fort » a déclaré Olafur Eliasson. Né en 1967, l’artiste dano-islandais, connu pour ses installations spectaculaires, jouit d’une reconnaissance internationale.

Son travail sonde la perception, le mouvement, l’expérience physique, et le sentiment de soi. Dernièrement Olafur Eliasson a bénéficié d’une exposition monographique, la première de la nouvelle Fondation Vuitton, où il a également créé l’installation permanente Inside the horizon (2014). A l’occasion de la COP21 en décembre 2015, Eliasson a traduit les changements climatiques tangibles avec Ice Watch, douze blocs de glacier Groenlandais, formant une horloge éphémère sur la Place du Panthéon à Paris.

Artiste engagé dans le développement durable, il s’associe en 2012 avec l’ingénieur Frederik Ottesen pour concevoir Little Sun, une lampe à énergie solaire destinée à fournir une lumière bon marché aux populations dépourvues de l’accès à l’électricité à travers le monde, écoulée à plus de 304 000 exemplaires. Un travail pour lequel il a reçu le prestigieux WEF Crystal Award début janvier à Davos.

Depuis 2008, le domaine de Versailles invite chaque année un artiste contemporain afin de créer un dialogue inédit entre ses œuvres et ce lieu chargé d’histoire : Jeff Koons en 2008, Xavier Veilhan en 2009, Takashi Murakami en 2010, Bernar Venet en 2011, Joana Vasconcelos en 2012, Giuseppe Penone en 2013, Lee Ufan en 2014 et Anish Kapoor en 2015. Ce dernier avait été à l’origine d’une intense polémique après la découverte de tags antisémites sur son œuvre Dirty Corner le 6 septembre 2015.

Les artistes à Versailles

2008 : Jeff Koons

2009 : Xavier Veilhan

2010 : Takashi Murakami

2011 : Bernar Venet

2012 : Joana Vasconcelos

2013 : Giuseppe Penone

2014 : Lee Ufan

2015 : Anish Kapoor

Légende Photo :
Olafur Eliasson © Photo Vogler - 2014 - Licence CC BY-SA 4.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque