Nouvelle destruction de mausolée au Mali

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 septembre 2012 - 170 mots

GAO (MALI) [18.09.12] - Des islamistes ont détruit samedi le mausolée du Cheik El Kébir, situé au nord de Gao.

Samedi 15 septembre, douze islamistes du mouvement Mujao (Mouvement pour l’Unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) ont détruit à coups de marteaux et de pioches le mausolée du Cheik El Kébir, situé à 330 kilomètres au nord de Gao. Le mausolée était un lieu important pour la communauté des Kounta, dont la grande majorité appartient à la Qadiriyya, une des grandes confréries soufies d’Afrique de l’ouest. Oumar Ould Gaddy, habitant de la localité de Gao et connu pour ses liens avec le Mujao, a confirmé l’information ajoutant, sans plus de précisions, « il y a un autre mausolée qu’ils vont bientôt détruire ».

La destruction de plusieurs mausolées à Tombouctou en juin dernier avait déjà provoqué l’indignation de la communauté internationale. Le groupe extrémiste Ansar Dine avait à cette occasion promis de détruire tous les mausolées de la région, promesse qu’il semble bien décidé à tenir. (Avec AFP)

Légende photo

Tombeau d’Askia inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial en péril, Gao, Mali, Afrique - © Photo David Sessoms - 2006 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque