Nouvel échange d’œuvres d’art entre la Chine et Taïwan

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 janvier 2013 - 234 mots

TAIPEI (TAÁ?WAN) [22.01.13] – Dans le cadre d’un réchauffement des rapports entre la Chine et Taïwan, le musée de la Cité interdite de Pékin a accepté de prêter une trentaine d’objets au Musée du Palais de Taipei pour une exposition consacrée à l’empereur Qianlong.

Selon l’AFP, le directeur du Musée du Palais de Taipei, Feng Ming-chu, négocie actuellement avec son homologue chinois Shan Jixiang le prêt de collections d’art ayant appartenu à Qianlong (1711-1799), quatrième empereur de la dynastie Qing, la dernière qui régna sur la Chine. Un tel contact n’a pas connu d’équivalent depuis 2009 et le doit à une récente amélioration des relations bilatérales entre les deux pays, notamment sous l’impulsion conciliatrice du Président de l’île Ma Ying-jeou.

Toutes deux nommées « Musée du Palais », ces institutions rivales installées respectivement dans la Cité interdite de Pékin et dans la ville de Taipei, partagent à l’origine le même fonds de collections d’art chinois. Mais les relations houleuses entre la Chine et Taïwan, compliquent les prêts, le Musée du Palais de Taipei, n’étant pas assuré du renvoi des œuvres au terme des expositions. Le musée national de Taïwan a quant à lui prêté des œuvres à la Chine populaire en 2010.

L’établissement dirigé par Feng Ming-chu conserve 655 156 pièces d’art chinois (selon un inventaire de septembre 2004), qui recouvrent plusieurs millénaires d’histoire. L’exposition dédiée à l’empereur Qianlong doit débuter en octobre 2013.

Légende photo

Musée national du Palais de Taipei (Taïwan) - Photo Jiang - 2007

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque