Mardi 17 septembre 2019

Nouveau rebondissement dans l’achat des archives de Giorgio Vasari par une compagnie russe

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 janvier 2011 - 299 mots

ROME (ITALIE) [05.01.11] – Nouvel épisode dans la vente des archives du peintre et historien de l’art de la Renaissance Giorgio Vasari, la justice italienne vient de retirer les scellés apposés sur les archives depuis mars 2010. Plus rien ne semble donc s’opposer à ce que la compagnie russe qui les a acquises en 2009, pour 150 millions d’euros, les récupère.

Nouveau rebondissement dans la vente tumultueuse des archives de l'historien d'art et peintre de la Renaissance Giorgio Vasari à une compagnie russe. En mars 2010, la justice italienne avait saisi les archives et les avait mises sous scellés, afin d’empêcher qu’elles ne quittent le pays. Cette décision faisait suite à un mandat du procureur public de Rome faisant état d’une « tentative de fraude grave contre l'Etat ». Depuis les documents étaient conservés à Arezzo, dans la maison natale de l’artiste.

Nouveau coup de théâtre, la justice italienne vient de décider de retirer les scellés, levant ainsi le principal obstacle à la conclusion de la transaction. Le journal local, Brescia Oggi, révèle qu’un compromis a été trouvé, les vendeurs devraient reverser 2 millions d’euros à la Ville d’Arezzo, ville natale du peintre, somme qui sera consacrée à la réalisation d’importantes restaurations pour célébrer, en 2011, le 500e anniversaire de la naissance du peintre et historien d’art. Le chantier de restauration devrait concerner la maison natale de Vasari, transformée en musée, ainsi que les Loges de Vasari et l’aqueduc dessiné par l’artiste.

Les archives comprennent plus de trente cartons de documents, incluant notamment la correspondance de Vasari avec Michel-Ange et avec plusieurs souverains pontifes. Selon les médias italiens, la compagnie russe ROSS Group a acquis ces archives pour 150 millions d'euros. Mais d'après les experts, ce prix est excessivement élevé, les documents ne seraient estimés qu'à quelques millions d'euros.

Légende photo

La Loggia de Vasari à Arezzo près de la Piazza Grande (2008) - photographe Adri08 - Licence GNU 1.2 & CC BY SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque