Samedi 17 novembre 2018

Norman Foster a le feu vert de Moscou

lejournaldesarts.fr

Le 9 janvier 2008 - 148 mots

MOSCOU [08.01.2008] - La ville de Moscou s’offre le plus grand bâtiment du monde en approuvant le projet de tour dessiné par l’architecte britannique Norman Foster prévu pour 2014.
Bâti sur l’île de Nagatino (un quartier assoupi de Moscou, loti sur la Moskva) le « Crystal Island » en forme de tipi géant culminera à 500 mètres de hauteur. D’un diamètre de 620 mètre, le méga-projet abritera des bureaux, des hôtels (3000 chambres) et des habitations (900 appartements) reliés entre eux par une colonne d’espace vert. « Cette ville dans un building » sera enveloppée d’une « peau intelligente » en verre et acier qui s’ouvre et se referme au gré des saisons. Qualifié de « paradigme d’urbanisme compact » par son inventeur, le projet démesuré suscite déjà la critique. Les grands ensembles de ce type n’ont en général rien d’une « cité radieuse ».

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque