Dimanche 26 janvier 2020

A Moscou, la maison Melnikov ouvre au public sur fond de scandale

Par Séverine Petit · lejournaldesarts.fr

Le 12 janvier 2015 - 421 mots

MOSCOU (RUSSIE) [12.01.15] – L’ouverture au public de la maison Melnikov, un édifice bien connu des moscovites, fait débat notamment après que l’une de ses propriétaires légitimes en ait été expulsée. Les conditions d’accueil des visiteurs prêtent également à critiques.

Monument de la ville de Moscou, œuvre phare de l’architecte soviétique Konstantin Melnikov (1890-1974), sa maison, située dans le quartier touristique de l’Arbat, ouvre pour la première fois aux visiteurs malgré une série de scandales, impliquant la famille de l’artiste et le Musée national d’architecture Chtchoussev.

Réalisée entre 1926 et 1929, la maison était encore habitée il y a quelques mois par l’une des petites filles de Melnikov, Ekaterina Karinskaïa. Alors que le fils de l’architecte, Viktor Melnikov, est mort depuis 2006, ses deux filles s’affrontent en justice sur le devenir de l’édifice, chacune en ayant hérité d’une moitié. Ekaterina Karinskaïa fait valoir son droit de vivre dans la maison alors qu’Elena Melnikov, qui souhaitait voir le bâtiment transformé en musée rendant hommage à son grand-père et à son père, a transféré ses droits de propriété à l’Etat.

Le gouvernement a alors fait plusieurs offres à Ekaterina Karinskaïa, qui les a toutes refusées, jusqu’au 13 aout 2014 où elle a pu constater, en rentrant chez elle, que les serrures avaient été changées et que ses effets personnels avaient disparu. Le même jour, le Musée national d’architecture Chtchoussev nommait officiellement Elena Melnikov conservatrice du futur musée dont l’ouverture était annoncée fin 2014, sans faire mention de l’expropriation.

Le manque de légitimité de l’ouverture du musée n’est cependant pas le seul problème auquel il doit faire face. Les environs de la maison Melnikov ont été le lieu de nombreux travaux et nouvelles constructions ces dernières années, ce qui a grandement fragilisé les fondations du bâtiment. Construit il y a plus de 80 ans, il nécessite aujourd’hui une restauration importante pour des raisons de sécurité. C’est pourquoi soixante artistes et journalistes, dont Rem Koolhas et Peter Eisenman, ont écrit une lettre au ministre russe de la Culture, Vladimir Medinski, demandant de repousser l’ouverture au public de l’édifice. Grigori Revzin, un influent critique d’art russe, a quant à lui appelé à boycotter le Musée Melnikov ainsi que le Musée national d’architecture tant que la situation de Ekaterina Karinskaïa n’aura pas été éclaircie.

Il semblerait que ces voix n’aient pas été entendues puisque le 3 décembre 2014, les visites ont commencé, en petits groupes. Des journalistes présents lors de l’inauguration presse du 2 décembre se sont étonnés de l’état et du manque de sécurité du bâtiment.

Légende photo

La maison Melnikov - © Photo Sergei Arssenev - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque