Samedi 16 novembre 2019

Moriyama, le retour des années Record

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 133 mots

Photographie - Quand Daido Moriyama publie le premier numéro de Kiroku (en anglais Record) en 1972, il revendique pleinement la grande liberté visuelle de ce fanzine. Les cinq premiers numéros, composés chacun de 5 à 12 photographies et de textes de l’auteur, expriment la vision de ses pérégrinations urbaines. Le langage visuel à la brutalité graphique qu’on lui connaît déjà convoque le détail, le trouble de la vélocité, le noir profond du graphisme et la mise en tension des images en pleines pages entre elles. En 2006, Daido Moriyama a relancé la revue dans laquelle il consigne d’autres voyages, notamment en Europe, aux États-Unis et au Maroc.
La parution du fac-similé complet de la revue permet d’avoir pour la première fois une vision d’ensemble de ce journal, véritable électrocardiogramme d’une création vive et impertinente.

Daido Moriyama,
Record,
introduction de Mark Holborn, livre sous coffret, Textuel, 424 p., 65 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Moriyama, le retour des années Record

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque