Dimanche 21 octobre 2018

Profession

Ministre de la Culture

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 8 octobre 2004 - 333 mots

Un entretien avec chacun des six derniers locataires de la Rue de Valois.

En dix ans, la France a connu pas moins de six ministres de la Culture, soit un tiers des dix-huit titulaires de ce portefeuille depuis sa création par André Malraux en juillet 1959. Pas étonnant dès lors que le principal regret des anciens locataires de la Rue de Valois soit de ne pas avoir pu conduire à leur terme les projets qu’ils avaient lancés. Leur action, s’échelonnant en moyenne sur deux années, a effectivement été bien courte face à l’inertie de la mécanique étatique. Il est loin en effet le temps où un Jack Lang pouvait bénéficier de cinq années pour mener sa politique, de 1981 à 1986 d’abord, de 1988 à 1993 ensuite. Néanmoins, les six derniers ministres de la Culture n’ont pas été inactifs et de nombreux projets ont vu le jour ou ont été enclenchés au cours de la dernière décennie : exception culturelle ; lois sur les musées, l’archéologie préventive et le mécénat ; création du Site de création contemporaine du Palais de Tokyo, de la Cité de l’architecture et du patrimoine, de la Cité des archives ; enseignement artistique… L’un après l’autre ils ont poursuivi les projets amorcés par leurs prédécesseurs, les remettant sur le métier, parfois les abandonnant purement et simplement. Néanmoins, chacun à sa manière et avec son style propre a imprimé sa vision de la culture, via ses réformes et ses projets. À travers des entretiens exclusifs, Jacques Toubon, Philippe Douste-Blazy, Catherine Trautmann, Catherine Tasca et Jean-Jacques Aillagon reviennent sur leurs années Rue de Valois, partageant leurs meilleurs souvenirs comme leurs regrets, avant de tirer le bilan de leur action. Six mois après sa nomination, Renaud Donnedieu de Vabres nous expose quant à lui les grands axes de sa politique culturelle, et annonce ses orientations sur un ensemble de dossiers, comme l’enseignement artistique, les musées et la Réunion des musées nationaux (RMN) ou encore le développement du marché de l’art en France.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°200 du 8 octobre 2004, avec le titre suivant : Ministre de la Culture

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque