Michael Bloomberg finance le développement des applications mobiles de cinq musées américains

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 25 juin 2013 - 384 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [25.06.13] – Soutenues par Bloomberg Philanthropies, cinq institutions culturelles américaines vont bénéficier d’un don de 15 millions de dollars sur trois ans pour développer leurs applications mobiles et enrichir ainsi l’expérience de leurs visiteurs.

Bloomberg Philanthropies a annoncé jeudi 20 juin, dans le cadre de son engagement pour les arts, un don de 15 millions de dollars sur trois ans, visant « à accroître l’accès aux arts et à améliorer l’expérience des visiteurs grâce à la technologie », comme le rapporte le Wall Street Journal.

Quatre institutions culturelles new-yorkaises, le Metropolitan Museum, le Museum of Modern Art (MoMA), le Solomon R. Guggenheim Museum, et le New York Botanical Garden se partageront, avec le Art Institute de Chicago, la somme allouée par la fondation afin de remplacer leurs audio-guides traditionnels par de nouvelles applications pour appareils mobiles.

Technologies GPS, imagerie 3D, divers contenus audio et vidéos, les applications mobiles qui seront directement téléchargeables sur les sites Internet des musées, offriront la possibilité d’appréhender la visite du lieu différemment.

« La technologie a le pouvoir de répondre aux deux principaux défis auxquels sont confrontés les visiteurs des musées : l’orientation dans le musée et l’accès aux informations sur les collections et les expositions » a déclaré Michael Bloomberg, maire de New York et fondateur de Bloomberg Philanthropies. La localisation permettra de fournir des informations aux visiteurs en lien avec ce qui les entoure, le but étant également de toucher un plus large public avec des programmes pédagogiques adaptés : « pour moi, soutenir les arts à toujours été de connecter les gens avec la culture en la rendant la plus accessible possible au plus grand nombre, en incluant l’utilisation de la technologie, qui peut procurer une expérience plus approfondie ».

Des représentants des musées et du jardin botanique ont déclaré au Wall Street Journal qu’ils souhaitaient davantage de ressources éducatives à la disposition du public, sans que cela ne les détournent trop de l’expérience des lieux, l’intérêt premier étant de renforcer une œuvre, non pas de l’éclipser.

Les différentes institutions culturelles ont dit espérer la sortie de leurs nouvelles applications d’ici la fin de l’année 2013 et le début 2014. Le Guggenheim, lui, a lancé son application mobile, financée par le programme, pour son exposition James Turrell qui a débuté le 21 juin.

Légende photo

L'application mobile du Guggenheim - source www.guggenheim.org

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque