Vendredi 4 décembre 2020

Une vie de Gala

Par Colin Lemoine · L'ŒIL

Le 28 juin 2018 - 171 mots

Biographie -  Pour approcher le mystère, voire l’ambiguïté, à l’œuvre dans la vie d’Elena Diakonova, dite Gala, il faut savoir lire entre les lignes, faire parler les silences et chuchoter les nuances, déchiffrer les lettres ardentes comme les photographies (trop) posées.
Or, en convoquant de nombreuses archives, en fouillant les billets doux et en assignant de multiples témoins, Dominique Bona dessine avec justesse le visage kaléidoscopique de Gala qui, par ses mille facettes, défie les assertions violentes et l’exercice monolithique. Sans que l’ardeur de sa langue suscite de brusques déflorations, l’auteure parvient à remarquablement approcher la fièvre de Gala – ses colères, ses passions et ses manies, ses flammes et ses brûlures. Riche de nombreuses illustrations, cette édition remaniée d’un texte primitivement publié en 1995 rappelle combien Dominique Bona, de l’Académie française, est l’une des plus grandes conteuses contemporaines, en témoignent ses biographies majeures de Romain Gary (1987), de Stefan Zweig (1996) ou de Berthe Morisot (2000). La vie des autres…

Dominique Bona,
Une vie de Gala,
Flammarion, 232 p., 29,90 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : Une vie de Gala

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque