Trésors cachés des églises parisiennes

L'ŒIL

Le 1 décembre 2005

Une magnifique Pietà de Delacroix à Saint-Denys-du-Saint-Sacrement, Le Baptême du Christ des
Lemoyne à Saint-Roch, la Vierge apparaissant à saint Jérôme du Guerchin à Saint-Thomas-d’Aquin, le saisissant Martyre de saint Pierre de Giordano à Saint-François-Xavier... Ce ne sont que quelques exemples des trésors que gardent jalousement les églises parisiennes, recensés dans ce petit guide précieux. En un classement pratique par arrondissement, celui-ci propose de partir à la découverte de chefs-d’œuvre faciles d’accès que l’on ne pense pas forcément à aller contempler. Peintures et sculptures prennent pourtant toute leur dimension au cœur d’une architecture et d’une lumière pour lesquelles elles ont été pensées.

Bertrand Dumas, Trésors des églises parisiennes, Parigramme, 200”‚p., 22 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°575 du 1 décembre 2005, avec le titre suivant : Trésors cachés des églises parisiennes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque