Dimanche 21 octobre 2018

Rosaces : couleurs et lumières des cathédrales

L'ŒIL

Le 1 janvier 2006 - 180 mots

Splendeurs des églises et des cathédrales, les roses ou rosaces font ici l’objet d’une étude approfondie historique et artistique. L’ouvrage donne les clés nécessaires pour comprendre l’iconographie, la technique, les règles de géométrie et d’architecture, le dessin, la couleur et la forme qui régissent ces chefs-d’œuvre d’une incroyable diversité.
De la première rose réalisée au XIIe siècle à Saint-Denis jusqu’aux interprétations des artistes d’aujourd’hui, Painton Cowen – à qui l’on doit déjà plusieurs ouvrages sur l’art du verre et les vitraux, notamment, voici 26 ans, une première version de Rosaces –, revisite les plus grands édifices (Beauvais, Reims, Notre-Dame de Paris, la Sainte-Chapelle...), par le biais de ces œuvres de verre, de pierre et de lumière. Après une introduction générale, le livre retrace neuf siècles d’évolution de la rosace, art fondamental dans l’architecture gothique.
Plus de 300 roses sont illustrées grâce à des photographies originales magnifiques, prises aux quatre coins du monde par l’auteur. Un précieux répertoire, en fin d’ouvrage, recense l’ensemble des rosaces par pays.

Panton Cowen (trad. Charles Moysan), Rosaces, Imprimerie nationale, 2005, 276 p. 350 ill., 69 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°576 du 1 janvier 2006, avec le titre suivant : Rosaces : couleurs et lumières des cathédrales

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque