Mercredi 11 décembre 2019

Q. Bajac, B. Andrieux, M.Richard, J. Sbriglio, « Le Corbusier, Lucien Hervé »

Quand Le Corbusier rencontre Hervé

L'ŒIL

Le 17 novembre 2011 - 154 mots

ARCHITECTURE. Le premier est architecte ; le second photographe. De leur rencontre en 1949, à l’heure où l’architecte obtient enfin la reconnaissance internationale, sont nés de précieux contacts. De Lucien Hervé, Le Corbusier disait : « Il sait voir [son] architecture ». La preuve en images, ici, dans ce très beau livre qui reproduit certaines des planches de l’album aux feuilles cartonnées de couleur (brun, rose, bleu, vert…) sur lesquelles ont été collés, par les deux hommes, près de vingt mille petits tirages 6 x 6, découpés, recadrés et inventoriés de la main d’Hervé. Si l’on y revoit comme un diaporama des constructions de Le Corbusier, c’est surtout une œuvre en train de se faire, celle de Lucien Hervé, que l’on découvre et qui, à son tour, a su influencer l’œuvre de l’architecte…

Textes de Q. Bajac, B. Andrieux, M.Richard, J. Sbriglio, Le Corbusier, Lucien Hervé. Contacts, Éditions du Seuil, 296 p., 65 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°641 du 1 décembre 2011, avec le titre suivant : Q. Bajac, B. Andrieux, M.Richard, J. Sbriglio, « Le Corbusier, Lucien Hervé »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque