Dimanche 21 octobre 2018

Picasso. La Monographie 1881-1973

L'ŒIL

Le 1 décembre 2000 - 240 mots

Belle monographie de Pablo Picasso à trois voix que celle que nous proposent Brigitte Léal (pour la période 1881 à 1916), Christine Piot (travaux de 1917 à 1952) et Marie-Laure Bernadac (production de 1953 à 1972), laquelle est richement illustrée de 1185 œuvres (essentiellement picturales) presque toutes en couleur. Risquons une banalité en disant qu’au fil de ce parcours la magie picassienne est toujours d’actualité, et pourrait même en remontrer à nombre de jeunes artistes contemporains. Une monographie de plus, dira-t-on. Mais une telle publication, aussi classique soit-elle en son genre, démontre une fois encore la pertinence des recherches conduites par Picasso. Les auteurs, qui ont par ailleurs publié d’autres textes plus spécifiques sur cet artiste, ont voulu proposer un travail de synthèse clair et bien documenté et n’ont pas recherché un point de vue original à tout prix. Aussi n’y trouvera-t-on pas quelque interprétation révolutionnaire ou tel document inédit et truculent afférent à Picasso et à sa tribu. Même si l’on peut regretter l’absence d’analyses formelles plus poussées sur la question du matériau, de la figure humaine, de l’engagement esthétique (et pas seulement politique de Picasso), ou des relations entre sa littérature et sa production plastique – sans doute résultat d’une volonté de donner la vision la plus large possible de l’œuvre – l’amateur comme l’aficionado y trouveront néanmoins leur compte.

Brigitte Léal, Christine Piot et Marie-Laure Bernadac, Picasso. La Monographie 1881-1973, éd. de la Martinière, 542 p., 1185 ill., 850 F, ISBN 2-7324-2529-X.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°522 du 1 décembre 2000, avec le titre suivant : Picasso. La Monographie 1881-1973

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque