Dimanche 21 octobre 2018

Peintures françaises avant 1815. La collection du Musée de Grenoble

Par Adrien Goetz · L'ŒIL

Le 1 octobre 2000 - 222 mots

Serge Lemoine, directeur du Musée de Grenoble, veille à la publication scientifique de ses collections.
Après plusieurs volumes parus depuis l’installation des œuvres dans le nouveau bâtiment achevé en 1994, sortent simultanément un ouvrage de synthèse, Image d’une collection, Musée de Grenoble (éd. RMN, 1999) et le catalogue complet des peintures françaises anciennes, rédigé par Gilles Chomer, résultat d’années de recherches et de réattributions. On y retrouvera Sébastien Bourdon et les plus beaux Philippe de Champaigne des musées français, dont le sublime Christ en croix, Le Brun et Le Sueur, Jouvenet et La Hyre, mais aussi David et Girodet. Certains tableaux viennent d’être restaurés, comme La Mort de saint Joseph de Jacques Stella, acquis en 1997, ou les toiles de Blanchard et de Nicolas Régnier qui ont rejoint l’ensemble cohérent de peintures du XVIIe siècle qui constituent l’un des points forts de cette collection. « Il y a, dans les salles du Musée de Grenoble, des choses, essentielles souvent ou simplement plaisantes, qu’on n’entendra pas ailleurs », rappelle Jacques Thuillier dans sa préface. Les fidèles visiteurs de Grenoble attendent avec impatience le volume suivant qui sera consacré, sous la plume de Véronique Gérard-Powell, aux tableaux de l’École espagnole.

Gilles Chomer, Peintures françaises avant 1815. La collection du Musée de Grenoble, préface de Jacques Thuillier, éd. RMN, 327 p., 350 F, ISBN 2-7118-2950-2.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°520 du 1 octobre 2000, avec le titre suivant : Peintures françaises avant 1815. La collection du Musée de Grenoble

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque