Dimanche 25 février 2018

Pascal Bonafoux : "Pierre-Auguste Renoir"

Renoir : derrière l’homme ordinaire, l’artiste exceptionnel

Par Jean-Christophe Castelain · L'ŒIL

Le 23 septembre 2009

De nombreuses biographies de Renoir accompagnent naturellement l’exposition du Grand Palais [lire p. 42].

Celle-ci est un peu scolaire et sans parti pris personnel mais se laisse lire facilement, car elle raconte tout autant la carrière artistique du peintre impressionniste que sa vie privée, sur un mode très factuel enrichi de très nombreux propos de l’artiste. On y découvre un homme respectueux des institutions, de ses marchands et de ses clients, fidèle en amitié et généreux. Un homme simple avec sa part d’ombre : anti-dreyfusard comme Degas, il n’a pas reconnu son premier enfant. Un gaillard très vert, qui eut son dernier fils à l’âge de 60 ans. On apprend aussi que Renoir passe son temps à changer de résidence, au début par nécessité puis, l’aisance financière venant, par confort. Mais si l’homme est au fond très ordinaire, l’artiste est exceptionnel. Malgré ses terribles douleurs rhumatismales, la cinquantaine en vue, il continue à peindre avec une incroyable énergie et confiance en son geste, sans que la qualité en souffre, même si on peut ne pas apprécier les tableaux mièvres après le voyage en Italie. 

Pascal Bonafoux, Pierre-Auguste Renoir, Éditions Perrin, 300 p., 21 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°617 du 1 octobre 2009, avec le titre suivant : Pascal Bonafoux : "Pierre-Auguste Renoir"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque