Mercredi 19 décembre 2018

Paris, capitale des arts de l’entre-deux-guerres

L'ŒIL

Le 29 octobre 2009 - 177 mots

Le bouillonnement d’idées et le brassage des différents courants artistiques dans le Paris des années de l’entre-deux-guerres rendent parfois difficiles la compréhension et l’analyse des arts de la période.

Le livre de Vincent Bouvet et Gérard Durozoi s’attelle à la tâche complexe de montrer les arts et la culture du Paris des années folles.
Ce cinquième volume de la collection « Capitales culturelles », après Vienne, Munich, Berlin, Moscou/Saint-Pétersbourg, est l’occasion de découvrir les débats d’idées, les oppositions et les profondes mutations qui ont bouleversé la société française et les arts en général. Pour ce faire, un corpus iconographique important est réuni, en particulier des clichés d’époque. Un large panorama est présenté : peinture, architecture, design, danse, mode, cinéma, littérature, musique, de Paul Poiret à André Derain, en passant par Joséphine Baker et René Clair.
Un travail sérieux, extrêmement documenté et qui donne des clés pour décoder vingt ans de culture dans la capitale française, mosaïque d’arts et de personnalités.

Vincent Bouvet et Gérard Durozoi, Paris 1919-1939 – Art, vie et culture, Hazan, 415 p., 39 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°618 du 1 novembre 2009, avec le titre suivant : Paris, capitale des arts de l’entre-deux-guerres

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque