Vendredi 22 novembre 2019

SURRÉALISME

Ouvrage collectif, Magritte le mystère de l'ordinaire

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 23 août 2013 - 127 mots

Le MoMA de New York poursuit depuis peu une politique éditoriale que L’œil ne peut qu’encourager : l’édition de ses catalogues d’expositions dans la langue de Molière. Après l’incontournable Cartier-Bresson, un siècle moderne, coédité avec Hazan, le musée new-yorkais confie cette fois à La Martinière le soin de diffuser pour les lecteurs francophones son catalogue de l’exposition « Magritte, le mystère de l’ordinaire », qui se concentre sur les années 1926-1938 – les meilleures – du peintre belge. Des spécialistes de Magritte, parmi lesquels Michel Draguet, Stephanie D’Alessandro et Claude Goormans, y analysent l’œuvre du surréaliste au regard de ses déplacements à Paris, de ses amitiés et de son ambiguïté avec le surréalisme parisien.

Collectif, Magritte, Le mystère de l’ordinaire, coédition MoMA/La Martinière, 256 p., 49 e.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°660 du 1 septembre 2013, avec le titre suivant : Ouvrage collectif, Magritte le mystère de l'ordinaire

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque