Moderne

L'ŒIL

Le 1 décembre 2003

Moderne est un adjectif que l’on ne pense pas immédiatement à accoler au nom du décorateur Jacques Garcia, dont on connaît surtout les célèbres décors d’hôtels et de brasseries – citons pour mémoire, à Paris, l’hôtel Costes, L’Hôtel (celui de la rue des Beaux-Arts), L’Avenue, L’Esplanade, Ladurée (rue Jacob), Le Fouquet’s, La Grande Armée... à Deauville les hôtels Normandy et Royal, à Genève La Réserve, à Cannes Le Majestic, à Baden-Baden La Villa Medici... et la liste n’est pas exhaustive... Ces intérieurs cherchent surtout à restituer l’esprit d’un lieu, au moyen souvent d’une accumulation d’objets et de détails significatifs.
L’ouvrage, bilingue, expose les partis pris de Jacques Garcia pour chacun de ces lieux raffinés et à la mode. L’auteur, Franck Ferrand, a su conserver la verve et la franchise de ton du décorateur (« ...je ne suis pas certain d’avoir fait un seul décor public qui corresponde à mes goûts profonds... Il faut croire que je suis né pour accoucher l’univers des autres ! »). Les photographies léchées et décalées d’Yvan Moreau, la maquette raffinée de Marc Walter donnent à l’ouvrage une unité et une grande élégance.

Jacques Garcia, Moderne, propos adaptés par Franck Ferrand, bilingue, Gallimard, 2003, 280 p., 200 ill., 45 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°553 du 1 décembre 2003, avec le titre suivant : Moderne

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque