Mercredi 20 novembre 2019

Michel Pastoureau, Vert, Histoire d’une couleur

Vertige de la couleur

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 18 octobre 2013 - 97 mots

Essai - L’historien et spécialiste de la symbolique occidentale poursuit son « histoire des couleurs ».

Après ses opus salués par la critique sur le Bleu (2000) et le Noir (2008), Michel Pastoureau s’intéresse au vert, « cette couleur ambivalente, sinon ambiguë », à la fois symbole de vie et d’espérance, et attribut du mal. Du prasinos (qui signifie « de la couleur du poireau ») des Grecs anciens aux « verts », actuels militants politiques, Vert, Histoire d’une couleur retrace l’histoire d’une couleur « chimiquement instable », en regardant chaque fois sa place dans la société. 

Michel Pastoureau, Vert, Histoire d’une couleur - Seuil, 240 p., 39 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°662 du 1 novembre 2013, avec le titre suivant : Michel Pastoureau, Vert, Histoire d’une couleur

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque