Dimanche 18 février 2018

Michel Lorblanchet, La Naissance de l’art, genèse de l’art préhistorique

L'ŒIL

Le 1 juillet 2008

Le livre de Michel Lorblanchet n’est ni un énième ouvrage présentant tous les incunables de l’art préhistorique, ni une nouvelle interprétation sur la signification des représentations rupestres. Il s’agit plutôt d’une réflexion personnelle sur l’enfance de l’art.

La découverte de la grotte Chauvet en 1994 a jeté un pavé dans la mare des idées reçues en matière d’art préhistorique. On croyait que cet art évoluait de façon linéaire et progressive, d’un géométrisme sommaire (vers 30 000 ans) à une apothéose marquée par le triomphe de la polychromie et du naturalisme (à l’époque de Lascaux, autour de 15 000 ans). Pas du tout. La datation extrêmement haute (32 000 ans) obtenue pour des figurations réalistes, empreintes d’une remarquable maîtrise formelle et technique, a ébranlé la théorie stylistique d’André Leroi-Gourhan, qui faisait autorité depuis 30 ans. Depuis, on se met à douter des autres acquis en la matière, notamment de la signification de cet art, chacun y allant de sa nouvelle interprétation. Inspirés par l’art actuel des tribus bushmen d’Afrique du Sud, David Lewis William et Jean Clottes ont ainsi réinterprété les œuvres paléolithiques à la lueur des rituels chamaniques. Loin de cette agitation polémique, Michel Lorblanchet tente de resituer la naissance de l’art dans la marche de l’humanité, dans sa lente appropriation de l’univers.
Le chercheur propose d’échapper à la vision minimaliste qui consiste à vouloir expliquer un art millénaire et pluriculturel à l’aune d’une seule signification. Mieux vaut désormais déplacer les termes du débat et s’interroger sur les moteurs de cette « révolution spirituelle » qui change le regard de l’homme sur son environnement, sur sa place au sein de celui-ci, et le conduit au premie geste artistique. Un geste radical qui ne le quittera plus pour 30 000 ans.

Michel Lorblanchet, La Naissance de l’art, genèse de l’art préhistorique, éd. Errance, 304 p., 56 ill. couleur, 290 F, ISBN 2 87772-165-5.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Michel Lorblanchet, La Naissance de l’art, genèse de l’art préhistorique

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque