Mercredi 19 décembre 2018

L’union des arts”‰: le truc en plus de Zizi et Roland

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 27 septembre 2007 - 225 mots

A ceux qui croient encore à l’étanchéité des frontières entre les familles artistiques, ce livre sur le couple Roland Petit (chorégraphe) et Renée Jeanmaire, alias Zizi (danseuse), remettra les idées au clair. Autour du pygmalion et de sa muse, évoluent depuis plus de soixante ans tous ceux que l’art et le show business comptent de plus précieux : Auric, Legrand, Galliano pour la musique ; Prévert, Anouilh, Queneau pour la littérature ; Dior, Saint Laurent côté mode ; Clavé, Fini, Tinguely pour les beaux-arts ; Goldwyn, Astaire pour le cinéma… Et la liste est longue, presque autant que les célèbres jambes de Zizi !
Alors bien sûr, quand il s’est agi de réunir de fines équipes pour la musique, le livret, les décors et les costumes, les ballets et les revues sont entrés illico dans l’histoire, sans passer par la case départ.
Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter le catalogue des œuvres ici réunies du couple. De 1942 à 2004, tout est là en matière de beaux-arts, consigné à travers 900 illustrations et photographies : des décors de Buffet pour La Chambre (1955) aux projets de Niki de Saint-Phalle pour les costumes de L’Éloge de la folie (1966). De quoi patienter en attendant les mémoires de Zizi...

A. Fiette (sous la dir. de), Zizi Jeanmaire, Roland Petit, un patrimoine pour la danse, Somogy édition d’art, 376 p., 900 ill., 55 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°595 du 1 octobre 2007, avec le titre suivant : L’union des arts”‰: le truc en plus de Zizi et Roland

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque