Dimanche 23 février 2020

Livre d’art, l’assortiment de fin d’année

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 9 décembre 2015 - 329 mots

Abondante et variée, la production des livres sur l’art pour le rendez-vous
de Noël 2015 est déterminante pour ce secteur toujours fragile. Le « JdA » en livre un aperçu, mettant en avant les ouvrages les plus pertinents ou inattendus.

Le livre d’art ne se réduit pas au catalogue d’exposition comme en témoignent les piles arrivées sur les tables des libraires à l’approche des fêtes de fin d’année. En 2015 encore, la production est florissante, illustrant la vitalité d’un secteur pourtant économiquement à la peine. Il est vrai que les très importantes ventes du dernier trimestre déterminent le résultat de l’année et qu’aucun éditeur ne veut rater ce rendez-vous.

Tout ne se vaut pas et l’on peut regretter que trop de monographies empruntent encore les codes des « beaux livres » (grand format, dos carré, papier épais) pour tromper le lecteur, avec des livraisons qui assemblent à la va-vite une suite de reproductions en pleine page accompagnées de textes introductifs souvent de faible qualité. La multiplication des traductions et rééditions, moins coûteuses à fabriquer qu’un ouvrage original, atteste la fragilité de ce secteur. De même, l’abondance des anthologies est à mettre sur le compte de l’exploitation d’un registre aujourd’hui bien connu et qui voit arriver cette année : 100 œuvres dans la tourmente (Hazan) ou 105 œuvres décisives de la peinture occidentale montrées par Michel Butor (Flammarion). Michel Butor ? Le recours à des figures extérieures au monde de l’art (Michel Onfray, Roland Barthes) est une autre caractéristique de la production du dernier trimestre de 2015 dont le JdA témoigne dans ce dossier spécial. Ce dernier veut être un panorama représentatif des tendances du moment (monographies, beaux livres, DVD grand public, essais, manuels…), sans vouloir épuiser les catégories. À noter que la disparition en février dernier de Jean-François Barrielle, alors directeur général des Éditions Hazan, n’a pas réduit les livraisons d’un éditeur toujours très prolixe. Nombreux sont les auteurs des nouvelles parutions à lui rendre hommage dans leurs dédicaces.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°447 du 11 décembre 2015, avec le titre suivant : Livre d’art, l’assortiment de fin d’année

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque