Dimanche 21 octobre 2018

Le Far West de Notman

L'ŒIL

Le 21 novembre 2016 - 109 mots

Photographie - Le nom de William Notman semble avoir passé difficilement l’épreuve du temps.

Il est pourtant l’un des pionniers de la photographie en Amérique du Nord. Installé au Canada, à Montréal, dès 1856, fuyant quelques problèmes en Écosse, son pays natal, il a développé dès son arrivée un studio photo. Donné en 1956 au Musée McCord de Montréal, l’énorme fonds Notman (200 000 négatifs verre et 450 000 tirages), dévoile peu à peu ses secrets. Au fil des pages de ce catalogue d’exposition, se dessine une image d’un Canada immense et sauvage, terre de tous les fantasmes des nouveaux colons européens débarqués pour y vivre une vie meilleure.

Livre

Sous la dir. d’Hélène Samson et de Suzanne Sauvage, Notman, un photographe visionnaire, Hazan/Musée McCord, 240 p., 45 €

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Le Far West de Notman

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque