Samedi 24 février 2018

Laurence de Finance, La Sainte-Chapelle

L'ŒIL

Le 7 juillet 2008

Nouvelle venue sur le marché avec les Éditions du Patrimoine, la Caisse nationale des Monuments historiques et des Sites vient de se voir attribuer un rôle d’éditeur national, avec vocation de diffuser la connaissance du patrimoine.

Clair et concis, ce petit guide « itinéraire du patrimoine » de la Sainte-Chapelle du Palais de la Cité, à Paris, nous convie à la visite de l’un des monuments de notre capitale les plus méconnus. Les premières pages relatant l’historique du lieu nous permettent de le replacer dans son contexte, et de mieux comprendre la raison d’être de cette « ode architecturale à la lumière » qui s’est vue dépouillée de son mobilier. Une deuxième partie, plus importante sans être rébarbative, guide le lecteur pas à pas, de l’architecture de la flèche aux vitraux de l’abside, et l’entraîne à la découverte d’un bâtiment qui semble flotter sur ses murs de vitraux (à lire avec attention les notes sur les restaurations du XIXe conduites par Félix Duban, Jean-Baptiste Lassus et Émile Bœsswillwald.) Chantier exemplaire de remise en état d’un bâtiment, il était basé sur une recherche scrupuleuse des documents anciens qui devaient permettre une étude stylistique et technique.

Laurence de Finance, La Sainte-Chapelle, éd. du Patrimoine, 64 p., 39 F, ISBN 2-85822-277-0. Dans la même collection : La Villa Savoye, Le Château de Pierrefonds et Le Château de Maisons.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°508 du 1 juillet 1999, avec le titre suivant : Laurence de Finance, La Sainte-Chapelle

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque