Dimanche 18 février 2018

livre

L’Art abstrait

L'ŒIL

Le 30 janvier 2008

Qu’est-ce que l’art abstrait ? Question tant de fois posée depuis 100 ans qu’on pourrait la croire résolue. On trouvera d’abord qu’il s’agit du nom donné à l’une des principales tendances dans la peinture et la sculpture du XXe siècle. Avec un effort supplémentaire, on se souviendra d’une certaine aquarelle de Kandinsky qui, en 1910, fit éclater le scandale de la non-figuration. Parallèlement, le cubisme vint qui s’en approcha sans que ses participants y succombent forcément. Et plus précisément qu’il s’agissait d’un mouvement analysé dès 1908 par Wilhem Worringer, théoricien allemand auteur d’Abstraction et Einführung,  qui y discernait un mouvement se détournant de la représentation du réel pour mieux transcender l’incertitude de l’existence humaine, attitude intellectuelle exprimée depuis longtemps dans d’autres civilisations. Jolanda Nigro Covre choisit ici une approche radicalement différente, mais qui n’est pas sans rapport avec l’essai de Worringer. Loin d’une étude formaliste, son livre choisit un chemin de traverse, remontant à la source du langage abstrait par un travail sur des thèmes fondamentaux et des schémas symboliques existant dans l’inconscient collectif. Point de parcours chronologique ici, mais une série de thèmes à l’œuvre pour former un langage nouveau, comme la verticale, le carré et la croix, la couleur blanche, et aussi les rapports entre la peinture et la musique, chapitre passionnant qui ouvre le livre.

- Jolanda Nigro Covre, L’Art abstrait, thèmes et formes de l’abstraction dans les avant-gardes européennes, éd. Actes Sud/Motta, 380 p ; 120 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°537 du 1 juin 2002, avec le titre suivant : L’Art abstrait

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque