Mercredi 24 octobre 2018

L’âge d’or de la Macédoine byzantine

Par Céline Piettre · L'ŒIL

Le 2 août 2007 - 97 mots

Orhid, Nerezi, Prilep… villages anonymes aux consonances slaves, qui regorgent pourtant de ressources insoupçonnées : églises de brique ross aux dômes ourlés, fresques monumentales, icônes précieuses. Si les Balkans d’aujourd’hui se remettent à peine des souffrances passées, la Macédoine d’hier, province byzantine du ixe au xive siècle, fut un exceptionnel foyer de création.
Les auteurs dressent un inventaire complet de ce patrimoine miraculeusement épargné. Le propos est cohérent, fluide, efficace et nourri d’une illustration abondante.

Sacho Korunovski, Elisabeta Dimitrova, Macédoine byzantine, Histoire de l’art macédonien du ixe au xive siècle, Thalia édition, 2006, 258 p., 90 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°589 du 1 mars 2007, avec le titre suivant : L’âge d’or de la Macédoine byzantine

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque