Dimanche 25 octobre 2020

La paroles aux artistes

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 18 mai 2012 - 234 mots

ANTHOLOGIE. « Rien de moins naturel, en apparence, qu’un artiste s’exprime sur son art. » Et rien de moins naturel qu’un livre soit consacré à la parole de peintres, sculpteurs, dessinateurs et plasticiens dont l’art se donne à voir dans la matière plus que dans les mots.

Sous forme de lettres, de notes, de chroniques, d’interviews, de manifestes, de traités et d’actes de procès, « l’exercice de la parole est [pourtant] nécessaire » : la nécessité de transmettre aux élèves, de s’inscrire dans une histoire de l’art, d’affirmer sa personnalité, de défendre son travail et de diffuser sa production. Ou la nécessité d’une parole qui devient à son tour œuvre d’art, comme chez les surréalistes puis les artistes conceptuels. Les phrases de Ben, en blanc sur fond noir, en sont l’ultime exemple. Cette prise de parole, plus que l’expression artistique encore, a longtemps été l’apanage des hommes. Seules quatre femmes, dont trois artistes contemporaines, trouvent ici leur place : Élisabeth Vigée-Lebrun, Louise Bourgeois, Annette Messager et Sophie Calle.
L’entreprise de compilation, entre âpre recueil et démonstration forcée, reste un exercice périlleux. Si l’ouvrage se révèle être une très belle anthologie de paroles souvent passionnantes, avec un propos introductif pertinent, les textes, simplement présentés dans l’ordre chronologique, laissent tout rapprochement et toute résonance entre eux à la perspicacité du lecteur.

Sous la direction de Jan Blanc, Paroles d’artistes, Citadelles & Mazenod, 503 p., 219 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°647 du 1 juin 2012, avec le titre suivant : La paroles aux artistes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque