Lundi 16 septembre 2019

RETOUR EN ITALIE

La folie recluse, Raymond Depardon, Manicomio, Fondation Cartier pour l’art contemporain/Steidl, 208 p., 38 €.

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 16 décembre 2013 - 95 mots

PARIS

Livre Photo - Le film sur l’hôpital psychiatrique de San Clemente tourné en 1980 et le catalogue de l’exposition organisée quatre ans plus tard au CNP font partie des pièces maîtresses dans l’œuvre de Depardon. La parution de Manicomio (« asile de fous ») élargit ce travail aux autres photographies inédites prises de 1977 à 1981 dans d’autres hôpitaux psychiatriques italiens. Le récit en noir et blanc donne ou redonne à voir un Depardon au plus près de ceux qu’il photographie et des situations qui lui sont données à vivre, parfois montées ici en séquences. 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°664 du 1 janvier 2014, avec le titre suivant : <em>La folie recluse</em>, Raymond Depardon, Manicomio, Fondation Cartier pour l’art contemporain/Steidl, 208 p., 38 €.

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque