Vendredi 23 février 2018

La Confusion des genres en photographie

L'ŒIL

Le 31 janvier 2008

Faisant suite à un colloque de l’Ecole Normale Supérieure, cet ouvrage croise les propos de philosophes, d’historiens et d’artistes contemporains autour de la difficile question des « genres » en photographie. Le point de départ est une interrogation peu pertinente à première vue, celle de la validité des genres, tels que codifiés en peinture ou en littérature, dans l’approche de la photographie. Le recueil en vient pourtant à rassembler une suite de réflexions subtiles qui ont pour point commun de dénoncer l’écueil du désir de classification propre au travail de l’histoire. Une première partie analyse le discours sur la photographie et les réflexes de réception : Jean-Marie Schaeffer met en évidence le déplacement du critère de classification, en photographie, du contenu à la fonction, et questionne les glissements qui en résultent dans la définition de la photographie comme « art » ; Valérie Picaudé souligne le statut spécifique de « l’image », son jeu et sa résistance vis-à-vis de la culture historique des genres ; Thierry de Duve et Claude Frontisi consacrent leurs essais à Jeff Wall et à Duchamp. Une seconde partie aborde les différentes politiques de classification dans les collections publiques de photographies. Une troisième partie, très illustrée, donne la parole au regard des artistes sur cette tradition esthétique, laissant place, pour finir, à des essais qui, en étudiant les objets (et sujets) déviants de la photographie, consacrent celle-ci comme lieu de transgression et de confusion.

- La Confusion des genres en photographie, sous la direction de Valérie Picaudé et Philippe Arbaïzar, éd. Bibliothèque Nationale de France, 192 p., 33,54 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°533 du 1 février 2002, avec le titre suivant : La Confusion des genres en photographie

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque