Dimanche 25 février 2018

La beauté cosmestible

L'ŒIL

Le 18 août 2008

Après Rossini et Casanova, c’est au tour de Dalí de nous confier ses secrets culinaires. Ce Noël, en dégustant des escargots à la catalane, des huîtres au citron vert ou des moules aux épinards vous pourrez ainsi répéter les phrases hallucinées du maître : « Le contraire de lépinard est l’armure. J’adore manger les armures et surtout de toutes petites armures, en fait tout ce qui est crustacé. »

Pascal Bonafoux, La Beauté comestible, éd. Plume, 160 p., 130 ill., 285 F, ISBN 2-81110-085-5.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°502 du 1 décembre 1998, avec le titre suivant : La beauté cosmestible

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque