Mercredi 21 février 2018

Jon Kear : "Les Impressionnistes"

L’impressionnisme en fac-similés

L'ŒIL

Le 23 février 2009

Maintes fois étudié, publié, exposé, l’impressionnisme ne cesse d’attirer les historiens de l’art.

L’ouvrage de Jon Kear, professeur d’histoire et de théorie de l’art à l’université du Kent (Angleterre), a l’avantage d’être ludique et à la portée de tous. Destiné d’abord au grand public, ce livre renferme des textes abordables et une iconographie très riche.
Mais ce qui fait son originalité, ce sont les fac-similés de documents rares et d’époque qui ponctuent la lecture au fil des chapitres thématiques. Des extraits de carnets de croquis de Manet, de Sisley et de Cézanne, la reprise de la une du Figaro du 26 novembre 1863 avec un article de Baudelaire, la publication de lettres signées de la main des artistes, des reproductions d’études préparatoires et des pages du catalogue de la première exposition impressionniste en 1874… constituent des témoignages originaux de l’histoire de l’art.
Les sujets qui ont été chers aux impressionnistes sont abordés : Paris et sa banlieue, la danse, le nu, la perception de la lumière, les scènes de vie quotidienne, la série, etc. Au fil des pages, les reproductions des œuvres de Manet, Monet, Degas, Pissarro, Cézanne, Renoir, Corot et d’autres plongent le lecteur dans cet univers si particulier. Un ouvrage méritant qui aurait cependant gagné à utiliser une typographie plus lisible.

Jon Kear, Les Impressionnistes, Gründ, 72 p., 39,95 euros

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°611 du 1 mars 2009, avec le titre suivant : Jon Kear : "Les Impressionnistes"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque