Samedi 14 décembre 2019

Gregory Crewdson, « Sous la surface des roses »

Voyage dans l’univers de Crewdson

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 21 décembre 2011 - 159 mots

LIVRE PHOTO. Élaborée comme un film avec un « générique » à la fin et le making-of des « repérages », cette réédition en 2011 du livre de 2008 – succès oblige – présente la série du photographe Gregory Crewdson, Beneath the Roses, réalisée en 2007.

La mise en scène de ses images, d’une grande perfection visuelle, convoque la solitude d’Hopper, le fantastique de Kubrick et l’angoisse de Lynch dans les petites villes du Middle West américain. L’hyperréalisme fait basculer chaque image dans un « sur-réel » où s’insinue le rêve américain qui a tourné au cauchemar. L’histoire n’a ni début ni fin, et les personnages figés sont noyés dans la lumière blafarde des phares de voiture ou d’un néon de salle de bains. Chaque photographie exerce pourtant une fascination étrange qui se laisse saisir grâce au grand format de l’ouvrage et à sa qualité d’impression.

Gregory Crewdson, Sous la surface des roses

Textuel, 140 p., 120 ill., 59,90 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°642 du 1 janvier 2012, avec le titre suivant : Gregory Crewdson, « Sous la surface des roses »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque