Vendredi 22 novembre 2019

Photographie

Gordon Parks, une histoire américaine

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 24 septembre 2013 - 168 mots

Conjointement à la première rétrospective en France consacrée à Gordon Parks (1912-2006), programmée cet été en Arles, Actes Sud consacre deux livres au photographe afro-américain dont l’un dans sa mythique collection « Photo Poche ». Ce dernier, particulièrement réussi, donne chronologiquement la mesure de l’étendue de l’œuvre de celui qui fut le premier photographe noir à rejoindre la Farm Security Administration et à intégrer l’équipe de Life, mais aussi un écrivain renommé et un cinéaste entré dans la légende avec Shaft (1971). Textes plus nombreux et surtout un autre découpage prévalent dans Gordon Parks, une histoire américaine, rythmé de focus sur ses reportages iconiques. La traversée de l’œuvre colle au souffle des images. De son combat contre le racisme et la pauvreté à son reportage sur Muhammad Ali, sans oublier ses portraits d’artistes et photos de mode, l’œil, captif, fusionne avec la force du propos.

Gordon Parks, une histoire américaine, Actes Sud, 240 p., 30 €. Gordon Parks, « Photo Poche », Actes Sud, 144 p., 13 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°661 du 1 octobre 2013, avec le titre suivant : Gordon Parks, une histoire américaine

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque