Mercredi 28 octobre 2020

F.-R. Martin, M. Menu et S. Ramond, « Grünewald »

L’enquête Grünewald

L'ŒIL

Le 9 novembre 2012 - 144 mots

RENAISSANCE ALLEMANDE - Ouvrir cette monographie sur Matthias Grünewald, auteur de l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’histoire, le Retable d’Issenheim (Colmar), c’est plonger dans une véritable enquête policière.

Concernant ce peintre allemand du XVIe siècle, les historiens ne sont en effet certains de rien, pas même du nom qui lui a été attribué en 1675. « [Grünewald] reste en partie une tache aveugle », écrit l’un des auteurs du livre parti sur les traces de celui qui pourrait être – c’est l’une des hypothèses défendues – un dénommé Mathis Gothart Nithart. Pour faire le point sur ce mystérieux Grünewald, cette enquête sous coffret réunit trois auteurs émérites et trois approches complémentaires : historique, historiographique et scientifique (avec les analyses du C2RMF). Érudit, passionnant et somptueux à la fois.

F.-R. Martin, M. Menu et S. Ramond, Grünewald, Hazan, 352 p., 300 ill. 99 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°652 du 1 décembre 2012, avec le titre suivant : F.-R. Martin, M. Menu et S. Ramond, « Grünewald »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque