David Hockney : portraits de famille

L'ŒIL

Le 12 novembre 2007

De ses premiers autoportraits peints à l’âge de seize ans aux doubles portraits à l’aquarelle réalisés fin 2002-début 2003, la question de l’individu occupe une place centrale dans l’œuvre de l’artiste britannique David Hockney, né en 1937. Après une formation classique où il étudie le dessin d’après modèle, Hockney ne cesse d’explorer les techniques (peinture, gravure, photographie, photocollage, dessin, estampe…). Au début des années 1960, sous l’influence de Jean Dubuffet et de l’art brut, il peint et dessine des compositions proches du graffiti, presque naïves (Self-portrait, 1961). Puis Hockney prend une autre direction, plus naturaliste. En 1966, il rencontre Peter Schlesinger dont il tombe passionnément amoureux et produit des œuvres dont le point de départ est souvent la photographie – économie des lignes, tracé clair et précis dans des peintures comme Peter getting out of Nick’s pool, 1966, ou Portrait of an artist, 1972 –, ainsi que des dessins à l’encre de Chine et des portraits de Peter à l’aquarelle. Son réalisme simplifié trouve son plus bel aboutissement dans les portraits grandeur nature qu’il produit entre 1968 et 1977. Une présence physique très forte, une ressemblance troublante avec le modèle, une étude précise des gestes et des attitudes rendent immédiatement compte de la personnalité du personnage représenté. Cette importante monographie explore les différents aspects du travail de David Hockney de manière à la fois chronologique et thématique. Portraits d’artistes – Andy Warhol, Lucian Freud –, de membres de sa famille, d’amis et d’amants montrent à quel point la vie et l’activité artistique sont imbriquées chez Hockney. Cinquante années de production sont parcourues dans ce livre : si son style évolue continuellement et s’affirme au cours du temps, Hockney traverse les courants et les époques sans jamais se détourner de ce qui le fascine depuis le début : l’être humain et sa représentation.

Marco Livingstone et Kay Heymer, David Hockney : portraits de famille, Thames %26 Hudson, 240 p., 246 ill., 45 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°553 du 1 décembre 2003, avec le titre suivant : David Hockney : portraits de famille

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque