Samedi 16 février 2019

Livre

Danse avec Shango

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 21 novembre 2018 - 157 mots

PARIS

Arts D'afrique  - Shango est l’un des dieux les plus puissants du panthéon Yoruba (Nigéria) – qui en compte plus de quatre cents.

Il lui revient le tonnerre et les éclairs. Son culte s’est propagé dans le monde à travers la traite des esclaves, c’est pourquoi on le retrouve parfois caché sous le trait de saints catholiques (dont sainte Barbe). Après un premier livre consacré en 2016 aux ibeji (les « jumeaux »), les éditions Somogy, connues pour leur investissement dans les arts de l’Afrique, reviennent en 2018 avec un livre dédié à Shango. Introduit par un essai d'Hélène Joubert, conservatrice au Musée du Quai Branly, Danse avec Shangoétablit le catalogue des objets (bâtons rituels, autels, couronnes de perles…) utilisés dans le culte rendu au dieu. Si la qualité des reproductions et de la mise en page n’est malheureusement pas toujours au niveau attendu, la beauté des œuvres reproduites en pleines pages ravira, à coup sûr, les amateurs d’arts africain.

Xavier Richer, Hélène Joubert,
 
Danse avec Shango, dieu du tonnerre,
Somogy, 248 p., 45 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°718 du 1 décembre 2018, avec le titre suivant : Danse avec Shango

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque