Mercredi 29 janvier 2020

Comment parler d’art aux enfants

L'ŒIL

Le 1 janvier 2003 - 258 mots

C’est un livre de société. Essentiellement destiné aux parents qui voudraient parler à leurs enfants, notamment d’art, mais ne savent pas comment s’y prendre, aux grands-parents lâchés dans les musées avec leurs chères têtes blondes, et pourquoi pas aux pédagogues qui ne sauraient pas parler d’art à leurs ouailles, lors des sorties culturelles. Autant dire qu’au final, cela devrait faire beaucoup de monde. On peut aussi décider que rien ne vaut la spontanéité et qu’on n’a pas besoin de ce genre d’ouvrage. Tant mieux. Mais on aurait tort de ne pas y jeter un regard. Une première partie comprend des conseils pour susciter l’envie des enfants, ne pas les braquer, du type : ne pas rester trop longtemps au musée, ne pas hésiter à exprimer ses impressions du moment... Comme la plupart de ces remarques relèvent de la psychologie relationnelle avec les enfants, on peut ne pas être toujours d’accord. Ainsi, l’idée selon laquelle il faudrait réfréner son propre enthousiasme pour ne pas empiéter sur la perception de l’enfant peut paraître un peu niaise. La seconde partie, plus intéressante, est formée de 30 fiches relatives à 30 peintures. Chaque fiche s’articule en trois niveaux de lecture, classée par couleur selon l’âge des enfants. La méthode est un bon exercice et s’il est relativement facile de parler de la Joconde en allant de la forme de ses cheveux à la définition du sfumato, cela devient moins évident lorsqu’il s’agit d’un monochrome d’Yves Klein.

Françoise Barbe-Gall, Comment parler d’art aux enfants, éd. Adam Biro, Paris, 2002, 192 p., 15 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°543 du 1 janvier 2003, avec le titre suivant : Comment parler d’art aux enfants

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque