Arbres et plantes

L'ŒIL

Le 1 décembre 1999

Arbres, légumes et fleurs content des histoires. Ils narrent les vertus et les symboles dont les ont parés les humains. Deux ouvrages étonnants viennent d’être consacrés à ces sujets.

Le premier, Histoires de France racontées par les arbres, inventorie les arbres qui ont accompagné l’évolution et les tourments de notre pays. Du chêne de Tronjoly, témoin des temps celtes, aux arbres du Roi de Rome en passant par les chênes de sorcières et les arbres hagiographes, le lecteur découvre avec stupéfaction comment notre mémoire collective s’est également construite en associant aux grands événements un arbre particulier. L’histoire des plantes en Méditerranée n’est pas à proprement parler un ouvrage de botanique ou un recueil historique sur le travail agricole. La Méditerranée, berceau de tant de civilisations, a toujours entretenu une relation particulière avec les végétaux. Souvent acclimatés dès l’Antiquité, nombre d’entre eux participaient d’une véritable grammaire symbolique pour les arts. Chaque artiste pouvait ainsi codifier l’image qu’il produisait en l’agrémentant d’arbres et plantes aux significations parfaitement définies. L’ouvrage des éditions Actes Sud est un glossaire de ces plantes, une histoire de leur rapport avec les humains et une étude de leur utilisation dans la peinture.

Robert Bourdu, Histoires de France racontées par les arbres, éd. Ulmer, 224 p., 80 ill., 120 F, ISBN 2-84138-115-3 et Fabio Benzi et Luigi Berliocchi, L’histoire des plantes en Méditerranée, éd. Actes Sud, 180 p., 160 ill., 298 F, ISBN 2-7427-2410-9.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Arbres et plantes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque