Vendredi 14 décembre 2018

Galerie

Xavier Eeckhout ouvre une deuxième galerie

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 29 juin 2018 - 365 mots

PARIS

Le marchand Xavier Eeckhout, spécialisé dans la sculpture animalière, ouvre un deuxième espace  dans le VIe arrondissement de Paris.

Xavier Eeckhout
Xavier Eeckhout
Courtesy Galerie Xavier Eeckhout

Xavier Eeckhout fait partie de ces jeunes marchands en pleine phase ascendante. Spécialisé en sculpture, avec une prédilection pour les bronzes animaliers de la première moitié du XXe siècle - notamment Pompon, Albéric Collin, Bugatti ou Marcel Sandoz - il est installé depuis 2007 rue de la Grange Batelière, en plein cœur du quartier Drouot dans le IXe arrondissement.

Il participe à plusieurs salons d’envergure internationale, comme la Brafa (Bruxelles), Fine Arts Paris et, depuis deux ans, la TEFAF de Maastricht où il avait vendu l’an passé la Panthère noire (1925) de Pompon, en pierre (autour de 600 000 €). En mai dernier, il a été choisi par Christie’s, avec deux autres marchands européens, pour présenter quelques-unes de ses pièces lors de la session de ventes de printemps à Hong Kong. La consécration.

Fort de cette notoriété, il s’est lancé dans un nouveau projet : ouvrir une deuxième galerie, dans un autre quartier de Paris, au 8 rue Jacques Callot - dans les anciens espaces de la galerie Agnès Montplaisir.

Plusieurs raisons l’ont poussé à faire ce choix. « D’abord, je cherchais un espace beaucoup plus vaste (150 m2) pour faire vivre la galerie, y réaliser des expositions importantes, y faire des dîners et des cocktails pour rencontrer les clients. Dans le 9e, la galerie ne fait que 55 m2 et le quartier, très populaire, est davantage propice à l’achat plutôt qu’à la vente », explique Xavier Eeckhout. Pourquoi une installation dans le quartier Saint-Germain ? « Il est celui dans lequel la concentration d’étrangers amateurs d’art est certainement la plus importante à Paris. C’est aussi un quartier dans lequel se mélange des marchands importants d’Art Déco, de tableaux modernes et d’arts premiers, un éclectisme qui fonctionne bien aujourd’hui et ces domaines sont en lien avec ma spécialité. Enfin, c’est un quartier qui accueille plusieurs manifestations d’envergure, comme le Parcours des Mondes ou encore Art Saint-Germain-des-Prés ».

Le vernissage de ce nouveau lieu se tiendra le 11 septembre, de 16h à 21h. Il y sera dévoiléeune pièce phare, exposée en mars 2019 à la Tefaf de Maastricht.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque