Dimanche 25 juillet 2021

Ventes publiques

Une station essence Jean Prouvé adjugée 48 000 €

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2021 - 220 mots

NANCY

Sur la centaine de stations Jean Prouvé érigées au début des années 1970, seules quatre sont encore en service.

Station-service Jean Prouvé
Station-service réalisée par Jean Prouvé.
© Anticthermal

Signée Jean Prouvé (1901-1984), une station essence de la compagnie pétrolière Total, installée autrefois dans la ville de Messein (Meurthe-et-Moselle), a été adjugée 48 000 euros (hors frais de vente) lors d’une vacation consacrée à l’architecte et designer lorrain, organisée à l’hôtel des ventes Anticthermal à Nancy le 18 juin dernier. Vendue démontée, la structure était estimée entre 40 000 et 60 000 euros. 

Construite en 1971, la station est l’une des dernières sur le marché sur la centaine érigées entre 1969 et 1972. À cette époque, l’entreprise Total fait appel à Jean Prouvé pour se démarquer de ses concurrents et créer une véritable image de marque auprès des automobilistes. Le Nancéien conçoit alors un petit bâtiment facilement reconnaissable : de forme polygonale, entièrement démontable pour être déplacé selon les variations du trafic, il possède treize faces et se déploie sur deux étages avec la station-service au rez-de-chaussée et le logement du pompiste à l’étage. 

C’est aussi l’avènement des stations essence multi-services où, à côté des carburants, l’automobiliste peut désormais se restaurer, se reposer, etc. L’immense majorité des stations signées Jean Prouvé ont aujourd’hui été détruites. Seules quatre sont encore en service dans l’Essonne et l’Eure-et-Loir, d’autres ont été réaménagées comme dans le Périgord, en gîte de luxe vintage.

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque