Mercredi 21 février 2018

Une Pharmacy à prix non homéopathique

Par Roxana Azimi · L'ŒIL

Le 8 octobre 2007

Sotheby’s disperse à New York le 19 octobre à Londres le contenu du restaurant Pharmacy, ouvert en 1998 par l’artiste Damien Hirst. Estimée à 3 millions de livres sterling, cette vente couvre en 140 lots ses célèbres Butterfly Paintings (120 000-150 000 livres pour Full of love), 11 cabinets de médicaments (100 000-150 000 euros), mais aussi la vaiselle que les amateurs de reliques risquent fort de s’arracher. Rappelons qu’un cabinet de médicaments ne valait que 15 000 francs chez Emmanuel Perrotin en 1991... La pilule est d’autant plus difficile à avaler pour les amateurs tardifs de Hirst.

Sotheby’s Londres, 19 octobre. Renseignement : 00 44 207 93 50 00.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°562 du 1 octobre 2004, avec le titre suivant : Une Pharmacy à prix non homéopathique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque