Ventes publiques

Un Monet en vente chez Rouillac

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 26 mai 2021 - 335 mots

Un tableau de Monet est une nouvelle fois mis aux enchères après être passé entre les mains de plusieurs propriétaires.

Montbazon. Pour sa 33e Garden-party organisée le 6 juin au château d’Artigny (Touraine), la maison Rouillac, installée à Vendôme et Tours, met aux enchères une toile de Claude Monet (1840-1926). Confiée à la vente par un amateur japonais, l’œuvre, intitulée Dieppe, a été réalisée en février 1882, lors d’un séjour du peintre dans la ville et ses environs. Mise à prix à 1 million d’euros, la toile pourrait bien devenir la 14e enchère dépassant le million d’euros de l’opérateur – on se souvient du coffre du cardinal Mazarin adjugé 7,3 millions d’euros et acquis par le Rijksmuseum d’Amsterdam en 2013.

Représentant une vue d’ensemble de la cité, le tableau a été peint depuis l’esplanade de la citadelle, où Monet avait posé son chevalet. Rapporté dans sa maison de Giverny, il y est resté jusqu’à sa mort en 1926, date à laquelle son fils Claude en a hérité. Ce dernier l’a ensuite cédé en 1940 au marchand André Weil qui l’a inclus dans une exposition célébrant le centenaire de la naissance de Monet. Installé depuis 1941 aux États-Unis où il a ouvert une galerie, le marchand a vendu la toile en janvier 1945 à la galerie new-yorkaise Knoedler & Co pour 2 000 dollars, où elle est acquise cinq mois plus tard par l’épouse du financier texan Charles V. Campbell. En 1960, elle la prête successivement au MoMA de New York, puis au Los Angeles County Museum à l’occasion d’une exposition consacrée à Monet. Après sa mort, l’œuvre est vendue chez Christie’s en 1996 (133 176 €), puis revendue en 1998 chez Cornette de Saint Cyr (273 247 €). Elle rejoint ensuite une collection suisse, puis japonaise.

L’occasion de saisir une telle œuvre est rare en France : « Sur 450 toiles de Monet vendues depuis 2010 dans le monde, seules 14, à l’exception de fragments et de petites études, l’ont été en France », souligne Aymeric Rouillac.

33e vente Garden-Party,
le 6 juin, à 14 heures, Rouillac, Château d’Artigny, 92, rue de Monts, 37250 Montbazon.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°568 du 28 mai 2021, avec le titre suivant : Un Monet en vente chez Rouillac

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque